25
AVR
2015

Le billard électrique

Posted By :
Comments : 0

« – Nooon, quoi?
– Combien d’ jeux, t’as dit?
– Et ça marche bien? J’veux dire, ça fait comme les vrais? »

Voilà le genre de choses que l’on pouvait entendre il y a quelques semaines, lors du brunch de la ludothèque à Ambilly, quand on s’approchait du petit groupe qui entourait le nouveau joujou à peine sorti de l’oeuf…un flipper…ou plutôt LE flipper: celui dont tout le monde a dû rêver un jour; le flipper transformable à l’infini (ou presque) en tous les flippers connus ou inconnus…le flipper numérique, inséré dans son coffre élégant et lumineux, transportable et généreux…snif…
Alors évidemment, l’envie de se commander un demi et de s’en griller une, de bousculer la machine, de parler fort ou même très fort vient nous titiller, la mémoire affective s’enclenche, mais très vite on reprend le contrôle de soi et la vue des enfants, des gâteaux et des jus d’oranges nous reconnecte à la réalité, celle qui offre quand même (il faut le dire) le flipper dans une ludothèque…quelle classe!

J’entend déjà les puristes critiquant le nouvel arrivant: « trop petit, pas dans le contexte, pas de mécanique, aseptisé…etc… » Mais nooon, au contraire, dites plutôt: « léger, inventif, réaliste, amusant et intergénérationnel. »
Bon, pour intergénérationnel, le jour où un gamin m’empêchera d’approcher le flipper en me disant: « casse-toi tu pues et marche à l’ombre », je serai obliger de m’incliner…

En parlant de chanson, Le billard électrique de Edith Piaf raconte l’histoire d’un type qui attend une femme dans un bistrot. Elle ne vient pas et le flipper (ou billard électrique) l’aide à patienter.
Ce qui est beau dans la chanson, c’est qu’à chaque fois qu’il joue une partie, son coeur amoureux s’emballe comme la machine: « ça cavale, ça sonne, ça s’allume partout »
Le temps passe sans que la belle n’arrive, alors il y retourne et s’accroche à la partie pour se défouler:  « Ah la sacrée garce, elle ira quand même… re-ding! ding! ça y est! dans l’trou des cinq cent!! »

Comme quoi, l’enthousiasme qu’a créé l’arrivée de ce flipper numérique ne vient pas de nulle part et je suis heureux de croire que toutes ces histoires humaines des bistrots vont accompagner les joueurs…ding! ding!…Tilt.

$(KGrHqV,!isE69Z-N+qrBPgH3vlucg~~60_57

 

David.

About the Author
Ludothécaire à Saint-Julien-en-Genevois

Leave a Reply

captcha *